Messages

Affichage des messages du août, 2019

Le plaisir de créer

Image
Je suis une artiste dans l'âme... Dommage que mes talents soient plutôt limités! Mon rêve serait de peindre de superbes toiles; après tout, mon grand-père était artiste-peintre! Ben, apparemment, je n'ai pas hérité de son don. Mes toiles semblent avoir été faites par un enfants de 5 ans (quoique je commence à être pas mal bonne pour faire des ciels et des roches! Mais pour le reste...). Pas grave, je continue à peindre, parce que j'aime ça et que ça me relaxe. Heureusement, je suis un peu plus douée pour l'artisanat!  Des études démontrent que s'adonner à des activités manuelles comme le bricolage, la poterie, la peinture, l'artisanat, etc, aide à réduire considérablement le stress et l'anxiété. Voilà déjà une bonne raison de s'y mettre! J'ajouterais que le plaisir et la satisfaction de créer, de fabriquer quelque chose de ses propres mains, d'être fier du résultat, c'est aussi un des bonheurs de la vie.  Ma grand-mère m&#

Vivre dans la nuit

Image
Je n'ai pas pu résister à faire un petit clin d'oeil à la célèbre chanson du groupe Nuance quand j'ai choisi le titre de cet article! Sauf qu'à 4 h du matin, je ne suis pas encore sur le chemin... Mais, la plupart du temps, je ne dors pas. Ce n'est pas vraiment un choix que j'ai fait; je suis programmée pour être un oiseau de nuit. Mon père est comme ça, une de mes filles aussi. Il doit y avoir un certain aspect génétique, je suppose. Et ça ne date pas d'hier; même jeune, j'avais du mal à dormir à une heure raisonnable. Ado, j'étais la seule de ma gang à pouvoir faire une nuit blanche lors des pyjamas party. Jeune adulte, je ne rechignais jamais à travailler le soir, ça me convenait parfaitement. Quand je suis devenue maman, j'ai trouvé ça moins évident... Oh, je n'ai jamais eu de difficulté à me lever pour le biberon de nuit! Mais me lever tôt le matin, ça c'était pénible! Je faisais des siestes en même temps qu

Le chant des criquets

Image
Je suis tranquille à la maison ce soir; par la fenêtre ouverte, j'entends le chant des criquets... J'adore cette musique. Ça me rappelle mon enfance, alors que j'habitais près d'un terrain vague où les criquets s'en donnaient à coeur joie les soirs d'été. Ce son me berçait quand j'allais dormir. Depuis, j'attends toujours ce bruit familier et apaisant, à cette période de l'année... Je suis très sensible aux sons, émotivement parlant; je veux dire, je déteste le bruit des sirènes, des fourchettes raclées au fond de l'assiette, comme bien des gens, mais ça ne me cause pas d'émotions (à part l'envie de sacrer une taloche en arrière de la tête de la personne qui a raclé sa fourchette!). Non, c'est plutôt que certains sons ont un gros impact sur mon état émotif. Ainsi, le chant des criquets me calme, comme celui des grenouilles qui se content fleurette le soir. Le clapotis de la pluie m'apaise aussi beaucoup et me donne envie

Prendre le temps

Image
Je ne sais pas pour vous mais plus je vieillis, plus je souhaite profiter de la vie, plus je cherche à savourer les petits plaisirs. Je tolère moins bien le stress et j'ai horreur de me faire pousser dans le dos par les gens pressés. Je suppose que, d'une certaine manière, ça s'inscrit dans le courant "slow life" dont on parle partout... Mais je n'ai pas eu besoin de lire là-dessus pour comprendre que, pour ma santé physique et mentale, je devais apprendre à prendre le temps de vivre. Je suis consciente d'être privilégiée: les circonstances de la vie ont fait que je ne travaille pas. C'est-à-dire, je n'ai pas de boulot officiel. Je suis loin d'être inactive; bénévolat, travaux ménagers, activités diverses, je suis assez occupée. Mais je plutôt libre de mon horaire, ce qui me permet donc de gérer mon temps. Avant, je me sentais coupable si je paressais un peu; j'avais le sentiment que, même si je ne travaillais pas, je devais être

Maudite(s) chaleur(s)!

Image
J'ai l'impression que même les climatosceptiques vont être obligés de l'admettre: oui, la planète se réchauffe et ça commence à paraître. Les étés d'aujourd'hui ne ressemblent pas à ceux d'il y a 30-40 ans. Oh, il faisait chaud, c'est sûr; des canicules, des 30 degrés, il y en avait et on passait au travers. Mais ça s'endurait parce que ce n'était pas aussi humide, dans mes souvenirs du moins. On n'avait pas cette impression de jungle tropicale. Un ventilenteur faisait la job. Maintenant, je n'imagine même plus comment je pourrais survivre sans air climatisé... Vous l'aurez deviné, je déteste la chaleur; ça me rend carrément malade. Mal de tête, palpitations, manque d'énergie, plein de sensations désagréables... Plus le mercure monte, plus je m'encabane au frais. Et c'est frustrant, parce qu'il fait beau et que, l'été, j'ai le goût de vivre dehors, moi! Le problème, c'est que plus je v

Bientôt, mes vacances!

Image
En voyant le thème du "Rendez-vous des Blogueurs", j'ai réalisé que mes vacances à moi arrivent à grands pas... Ouf! Ça va faire du bien! Mes vacances, elles débutent toujours à la fin du moins d'août; ça, ça date de l'époque où mes enfants reprenaient le chemin de l'école. Tous les parents comprendront... Pour moi, l'été n'est pas du tout synonyme de vacances! D'abord, il fait souvent trop chaud à mon goût. Il y a plein d'activités intéressantes mais c'est bondé et pas toujours agréable. Il y a les voyages mais j'ai un mari hyperactif et maniaque de planification; il prévoit l'itinéraire, les choses à voir et à faire longtemps à l'avance et surtout, il ne veut rien manquer. On se retrouve donc avec un horaire surchargé qui conviendrait parfaitement pour un séjour de trois semaines... alors qu'on ne part que cinq jours. Même quand on loue un chalet à la campagne, il ne tient pas en place. Randonnées pédestres, pédalo sur

Petits enfants, petits problèmes...

Image
... grands enfants, grands problèmes! Un dicton que ma belle-mère me dit souvent quand elle voit que je me sens dépassée par les évènements. Je suis la fière maman de deux grandes filles: une adolescente introvertie soumise à des pics d'hormones qui la font fondre en larmes ou piquer de saintes colères sans qu'elle-même sache pourquoi et une "adulescente" ultra-active qui revendique haut et fort son statut d'adulte mais qui agit souvent comme si elle avait 12 ans. En plus, elle grimpe dans les rideaux plus vite que son ombre. Entre le mutisme de l'une et le chiâlage de l'autre, je fais de mon mieux pour garder mon équilibre... Je m'ennuie tellement de l'époque où elles étaient petites! Dans ce temps-là, elles me prenaient beaucoup d'énergie, c'est sûr; il fallait les surveiller, prendre soin d'elles, jouer, répondre à leurs millions de questions... Je m'inquiétais d'une poussée de fièvre, d'une tête cognée sur

Un petit bistro sympathique à Gatineau

A la faveur d'un récent séjour à Ottawa, j'étais à la recherche d'une bonne petite bouffe. Quelques recherches sur le web m'ont menée dans un bistro charmant de Gatineau, le Coqlicorne. L'endroit est petit mais chaleureux; le personnel est sympathique et le service est excellent. J'avais commandé du magret de canard fumé et je n'ai pas été déçue, il était très bon. Et servi avec un risotto au cheddar fort. Je ne suis pas très fan du risotto, j'ai toujours trouvé ça mou et un peu fade... Mais CE risotto! Savoureux, d'une consistance parfaite, il était à se rouler par terre. La portion était généreuse mais j'en aurais repris volontiers, par simple gourmandise. Un délice! Si vous passez dans le coin, n'hésitez pas et payez vous la traite! http://bistrocoqlicorne.ca/

Lundi, lundi chéri...

Image
Le lundi est sans doute le jour le moins aimé de la semaine. Synonyme de retour au travail (ou à l'école), il contraste tristement avec la joyeuse liberté du week-end et semble porter la grisaille monotone de la routine. Du moins, pour la plupart des gens! Eh bien, pour moi, le lundi est un jour béni! Alors que les rames de métro et les routes se remplissent de travailleurs et d'étudiants pressés (mon mari et mes enfants parmi eux), moi, je m'offre une journée de congé. Bon, ok, je suis à la maison depuis plus de 20 ans... D'abord maman à temps plein, j'ai troqué les couches et biberons pour le bénévolat et l'artisanat; je suis donc déjà privilégiée de ne pas avoir à courir pour le boulot. Mais je ne suis pas pour autant inactive! J'ai toujours plein de choses à faire et il m'arrive de connaître le stress des deadlines moi aussi. Mais pas le lundi... Le lundi, je relaxe. Je récupère du week-end. Je paresse. Je m'occupe de moi. Je sa

Le thé, ce doux élixir...

Image
Je l'avoue, je suis complètement accro au thé. Noir, de préférence. Quoique j'aime bien un bon oolong à l'occasion... Mais ne me parlez pas de thé blanc (tant qu'à ça, je vais prendre de l'eau chaude directement de la bouilloire, ça a le même goût!) ni même de thé vert, qui me rappelle l'odeur du pipi de chat, à moins d'être fortement aromatisé. Non, donnez-moi un bon thé noir, goûteux, avec un nuage de lait ou, encore mieux, une goutte de crème (hérésie!!!). J'ai été initiée au goût du thé par ma grand-mère, quand j'étais petite; elle me servait une tasse de bon vieux Salada (noyé dans beaucoup d'eau) et j'adorais ça. Je me sentais tellement "grande fille"!  Mais je n'ai découvert réellement le pouvoir ô combien réconfortant du thé que lors d'un voyage à Londres, il y a quelques années. La journée avait été épuisante; nous avions visité une couple de musées et d'attractions, marché plusieurs kilomètres et

Une exposition à voir!

Il y a quelques jours, à l'occasion d'un court séjour à Ottawa en famille, j'ai visité l'exposition "Leonardo da Vinci - 500 ans de génie" au Musée des sciences et de la technologie du Canada. Superbe!  On y découvre bien entendu la vie du célèbre peintre mais également son génie scientifique et ses époustouflantes inventions. De très nombreuses reconstitutions, dont certaines sont interactives, permettent de mieux saisir l'ampleur de son oeuvre dans les domaines de la mécanique et de la physique; ses planches anatomiques sont également impressionnantes. Une partie de l'exposition est consacrée à la Joconde et aux découvertes ahurissantes que les études spectrométriques des dernières années ont révélé à son sujet. Personnellement, c'est la section que j'ai préféré; un gros "wow"! Si vous passez par la capitale nationale, je vous suggère fortement d'y faire un arrêt. À voir jusqu'au 2 septembre 2019. https://

Envie de bavarder...

Image
Bienvenue sur "Les petites jasettes", un blog né de ma passion pour l'écriture où je bavarderai de tout ou rien, au gré de mes envies et de mon inspiration...