Le livre que j'ai lu au bon moment dans ma vie

Ce mois-ci, le Rendez-vous des blogueurs propose de parler d'un film ou d'un livre "qui raconte ma vie". Pas évident, vite comme ça! 

Puis, je me suis rappelée qu'il y a une dizaine d'années, j'ai lu un roman dont l'héroïne présentait pas mal de similitudes avec la "moi" de l'époque... 




Il s'agit d'un roman d'Agnès Abécassis, une auteure française que j'aime bien, dont le titre est "Chouette, une ride!". 

L'histoire est très simple: une mère de famille, après s'être faite appeler "Madame" par un beau jeune homme, s'aperçoit soudain qu'elle n'est plus une poulette du printemps... Dur coup pour elle qui n'a pas vu le temps passer. S'ensuit toute une réflexion sur le thème "Oh non, je commence à vieillir!" et les implications de cette brutale découverte. Le tout sous une forme humoristique mais qui fait tout de même réfléchir.

J'avais 39 ans à ce moment et je me trouvais en pleine crise de la quarantaine. Je voyais ma fille aînée vivre les belles années de son adolescence et ça me foutait diablement le cafard de réaliser que ma jeunesse était irrémédiablement derrière moi. Est-ce qu'on doit devenir une "madame" quand la première moitié de sa vie est terminée? Est-ce que se vernir les ongles en violet fluo est acceptable après 40 ans? Est-ce que je m'habillais vraiment trop jeune pour mon âge, comme ma fille me le reprochais? Allais-je devoir troquer ma musique pop et rock pour les plus grands succès d'Alain Morisod et Sweet People??? 




Bon, oui, j'allais avoir 40 ans mais je ne me sentais pas prête du tout à vieillir! Dans ma tête, j'étais encore jeune, j'avais encore envie de faire la folle! 

Je ne vous raconterai pas la fin du roman... Mais je peux dire qu'il a été un baume sur ma crise de "Oh non! Je commence à vieillir!". Il est arrivé dans mes mains au moment pile où j'avais besoin de le lire.

Dans deux mois, j'aurai 50 ans. Je commence à avoir des problèmes d'arthrose, de l'hypertension et je suis en pleine ménopause. Mais je n'ai pas vieilli. J'écoute toujours mon bon vieux rock, je porte encore mes jeans skinny et mes t-shirts de jeune. Et en ce moment, mes ongles sont peints en bleu. 

Vieillir, ça se passe dans la tête. Et ma tête à moi n'est pas rendue là.




Commentaires

  1. Je me suis rendu compte que je vieillissais quand il m'a fallut le week-end entier pour me remettre d'une nuit blanche 🤣. Le madame fait toujours mal surtout le premier. 40 ans pour moi l'année prochaine et déjà de l'arthrose mais je ne me sens pas vieille pour autant. C'est dans la tête avec ses limites 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait! Bon, le corps vieillit, ça on n'y peut rien, mais la tête n'est pas obligée de suivre, n'est-ce pas? 😉

      Supprimer
  2. Coucou,

    je devrais peut être lire ce livre ^^ Je n'ai que 30 ans. Beaucoup de mes collègues disent que je suis jeune (je suis la dernière arrivée et la plus jeune) mais pourtant je me vois vieillir physiquement, je vois que le temps file à trop grande vitesse et je n'aime pas ça tout. Pourtant l'âge c'est dans la tête et je suis certaine qu'à 50, 60 ans ou même plus on peut encore être jeune :)

    Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Où je suis bénévole, je suis le "bébé"... Mais les autres ont tous 60-70 ans! 😄 Mais à 30 ans, tu ne dois pas être trop en décrépitude! C'est sûr qu'on n'aime pas trop voir son visage vieillir, son corps se ramollir un peu... Mais bon, on finit par s'y faire, on se regarde un peu moins dans le miroir! Et la vieillesse, c'est vraiment dans la tête!

      Bisous à toi

      Supprimer
  3. C'est un livre que je devrais lire dans quelques temps alors, c'est dur de voir le temps qui passe, on s'en rend pas forcément compte, c'est quand je vois toutes mes copines avec des enfants et que ma petite sœur va fêter ses 27 ans dans un mois que je réalise que wow ça passe !!! mais je suis d'accord que l'age c'est dans la tête !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait! Je suis plus fofolle à presque 50 ans qu'à 25!

      Supprimer
  4. Coucou !
    Je pense que ce livre peut être lu pendant toutes les dizaines. J'ai 32 ans et quand je vois ma collègue de 10 ans de moins des fois ça me fout le cafard.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, je pense aussi que tout le monde peut s'y retrouver.

      Bisous

      Supprimer
  5. Coucou! Je ne l'ai jamais lu mais il pourrait bien me plaire.
    Moi je dirai c'est le roman de Raphaelle Giordano La vie commence quand on comprend qu'on en a qu'une.
    Je l'ai lu et je me suis aussitôt réveillée sur ma vie actuelle.
    Des bisous de La Réunion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, le titre est inspirant... Merci pour la suggestion, je note! Bisous à toi

      Supprimer
  6. Très bel article. C'est vrai qu'à l'heure du jeunisme, voir les années passer n'est pas toujours évident... mais comment se fini ce livre ? Quel suspense !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je ne peux pas dévoiler la fin! 😉 Mais si ce livre m'a fait du bien, c'est déjà un indice que ça se termine bien.

      Supprimer

Publier un commentaire

Messages les plus consultés de ce blogue

Une année toute neuve!

20 questions à remplir sans mentir

Souvenirs de voyages...